Responsive image

D’où vient le nom « Belle excuse »

L’inspiration « Belle excuse »

Week-end de camping à la Demi-lieue de Saint-Jean-Port-Joli.

Annie et moi partons faire une tournée dans les boutiques d’artisanat et marchés locaux. Dans l’un des comptoirs de produits naturels, une marque nous saute aux yeux « La belle excuse ». C’est un déclic simultané, quel beau nom de bateau pour la maligne liberté qu’il évoque pour nous ! À ce moment, nous avions toujours notre petit voilier Mirage 25. On garde donc cette inspiration en mémoire pour notre prochain navire !

Au milieu de l’été suivant, la vente de notre Mirage 25 se concrétise. À la recherche de notre nouveau voilier, nos cœurs s’éclatent pour un Beneteau oceanis 321. Un voilier de 32 pieds et il est à vendre, mais difficile de rejoindre le proprio jusqu’au jour où il nous apprend qu’il est en voyage et sera de retour dans un mois. Ouf, encore de l’attente !

La patience nous aura servi. Nous aurons une belle complicité avec ce couple d’une grande gentillesse et nous concluons la vente. Nous sommes au mois d’août. Quelques beaux week-ends nous permettront d’apprendre à naviguer en toute sécurité avec un voilier plus grand. Pendant l’hiver de cette année, monte en surface l’idée de personnaliser le bateau avec un nouveau nom. Pas besoin de chercher lontemps, vous vous rappelez, nous avions déjà trouvé ! Puis le doute s’installe, « Belle excuse », ça sonne bien aux oreilles des gens ? Nous avons du temps, il faut y réfléchir, on se remet en mode recherche.

Rien de bien inspirant réussira à détrôner « Belle excuse ». Il nous a aussi été conseiller de trouver un nom en anglais, court, pour faciliter les communications si nous voulions partir en voyage. Nos doutes s’évanouissent peu à peu, malgré les réactions partagées de notre entourage. Bref, ça nous plaît et on fonce.

cropped-Signature-«-Belle-excuse-»-final.png

Nous sommes à l’hiver 2018, nous avons maintenant le bateau tant attendu. Nous avons un nom inspirant, voilà une « belle excuse » pour lancer notre projet de partir aux Bahamas. L’avenir nous confirmera que nous avons bien fait d’écouter nos cœurs. Ça attire l’attention des gens et chacun nous aborde avec un jeu de mots plus cocasse. Ça me fait tellement plaisir de les entendre. C’est le signe que ça marque leur imaginaire.

Je conclus en vous partageant que j’ai communiqué avec les propriétaires de l’entreprise « La Belle excuse ». Agréablement surpris de savoir qu’ils auront inspiré le nom d’un bateau, vous pourrez voir plus bas ce qu’ils ont répondu. D’ailleurs, il faut savourer leurs produits, c’est LA façon de donner du goût à vos salades et autres recettes !

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.