Il faut se le dire, c’est le TOP des activités.

L’eau est incroyablement belle et sa température est parfaite. Lors de votre passage aux douanes, vous devez payer des frais pour votre séjour. Ces derniers comprennent votre droit de pêche.

Si vous êtes amateurs, pas besoin d’investir une grosse somme d’argent. L’idéal serait de vous procurer des palmes longues qui sont performantes pour plongée en profondeur.

Pourquoi ?

Si vous utilisez des palmes trop petites vous allez vous essouffler avant de vous rendre au fond. Vous n’aurez pas le temps de repérer votre proie et vous serez déjà en manque d’air.

Il faut vous fier à un expert, mais l’idée est de choisir un masque qui épouse bien la forme de votre visage. Là encore, pas besoin de dépenser une fortune. Il existe aussi des masques qui couvre tout le visage. À vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

Petit truc

Avant de mettre votre masque, étendre un peu de bave sur la vitre intérieure du masque. Remplissez le masque avec de l’eau de mer et attendez quelques minutes. La vitre prendra la température de l’eau et vous évitez la buée.

Le « wet suit » est un incontournable. Si vous avez des problèmes sous le niveau d’eau, vous serez bien heureux de vous garder au chaud. Même à la pêche dans les Bahamas, restez plus d’une heure dans l’eau demande énormément d’énergie. La combinaison est de mise.

Pourquoi une ceinture de plombs

Le « wet suit » vous protège des coraux et il vous garde au chaud. Il vous fait flotter aussi, ce qui rend la pêche en profondeur impensable. La ceinture de plombs compense ce problème. Mettre en 8 et 12 livres selon votre poids et tout sera parfait !

Premier détail à retenir, les harpons sont formes de fusil ne sont pas légaux aux Bahamas. Je vous propose donc ce modèle qui est idéal pour la pêche à la langouste et autres poissons comme le Grouper. Son fonctionnement est simple. Passer l’élastique dans votre pouce et étirer vers la pointe du harpon. Tenir fermement d’une seule main et vous êtes prêts.

Avantage

Lors de vos plongées, vous allez vous agripper aux rochers avec une main pour fouiner dans les cavités à la recherche d’une proie. Lorsque vous avez repéré l’une d’entre elles, vous remontez à la surface, tendez l’élastique et tenez votre harpon d’une seule main. L’autre vous servira à vous agripper pour prendre position afin de décocher un tir franc vers votre objectif. Ça l’air facile, mais ça demande un peu de pratique. Faut juste pas se décourager.

Où trouver ces fameuses langoustes ? – Cliquez ici

Choisir un moulinet de bonne qualité, car les poissons peuvent être énorme en haute mer.

Avantage

J’ai fait uniquement de la pêche à la traine et ce type de moulinet est excellent. Vous devez pouvoir mettre une quantité de fil afin de permettre un bon combat avec votre prise. Si vous n’avez pas assez de fil, votre poisson cassera la ligne. Après avoir posé plusieurs questions sur la grosseur de fil à prendre, ma conclusion fut d’utiliser du 30 lbs test.

Une canne dédiée à la pêche à la traîne est idéale. Vous en trouverez à coût raisonnable aux USA. J’ai payé environ $50 US à Cambridge.

Avantage

Le long manche permet de bien travailler avec la canne lorsque vous avez une grosse prise.

ATTENTION À LA CIGUARETA

C’est une intoxication alimentaire liée à l’ingestion de poissons contaminés par la microalgue benthique Gambierdiscus toxicus présente dans les récifs coralliens. – Plus les poissons sont gros et plus ils sont malades. Il faut donc consommer les plus petits spécimens de chacune des espèces. Le thon, la dorade et la langouste ne mangent pas de coraux, ils ne sont donc pas infectés et propres à la consommation.

Ce type semble être les plus courants pour la pêche à la traine. Il y en a de plusieurs couleurs, mais les verts et les roses semblent avoir la cote.

Avantage

Plusieurs pêcheurs utilisent le leurre seul. Pour ma part j’ajoutais un « bait », un leurre naturel comme un poulpe. Vous trouverez des « baits » congelés dans les magasins de pêche. Sinon, en naviguant vous allez croiser des petits bateaux qui vendent des leurres vivants.