Responsive image

Pourquoi sur le dos des livres en français le titre est-il écrit de bas en haut ?

Pourquoi pas tous dans le même sens ?

Si vous regardez dans votre bibliothèque, vous verrez que le dos des livres (épine) sont écrits de bas en haut ou à l’inverse de haut en bas.

À l’époque, les Français écrivaient le dos du livre à l’horizontal, tel que présenté sur l’image au-dessus. La lecture se faisait de gauche à droite sans pencher la tête.

Au cours du dernier siècle, nous avons vu apparaître des ouvrages avec le dos trop mince pour permettre ce sens d’écriture. Tranquillement, les Français on fait basculer le titre. C’est là qu’on voit apparaître une écriture de bas en haut. Ce fut assez pour lancer cette pratique pour la plupart des livres écrits en français.

Pendant cette même période, du côté des anglophones, on choisit le contraire, c’est-à-dire de haut en bas. La tendance est frappante et la grande majorité des livres anglais s’impriment avec ce sens de lecture. À partir de ce moment, on parle de « titre à la française » ou de « titre à l’américaine ». Probablement que plusieurs livres français, qui ont été traduit de l’anglais, présentent un « titre à l’américaine » même s’ils sont en français.

Qui a raison ? Difficile à dire, mais il faut mettre le livre à plat pour se faire une autre opinion. Un livre français déposer sur une table avec la couverture vers le ciel demande tout un exercice de lecture, car le titre se retrouve à l’envers. Ce qui n’est pas le cas d’un livre avec le « titre à l’américaine ».

C’est avec cette remarque que les anglophones marquent un point. Aujourd’hui encore, on retrouve des livres français avec le « titre à la française » par force d’habitude. Quant aux livres avec le « titre à l’américaine », ils sont de plus en plus nombreux pour la raison énoncée auparavant.

Alors, si vous écrivez un livre, il faudra vous poser la question. À la française ou à l’américaine ?

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.